Le persil !

Les différentes variétés de persils

Cet aromate est une petite plante aux feuilles vertes très découpées. Elle pousse en pleine terre humide et en plein soleil. Elle atteint une hauteur de 15 à 20cm.
La semence se fait de février à mars.

Les différentes variétés de persils :

Le persil frisé : feuillage crépu pour une utilisation en salade ou pour agrémenter les plats.

Le persil nain frisé :  « Verta » et « Falco ».

Le persil commun : feuilles plates, finement incisées.

Les atouts santé du persil

Antioxydant et prévient les cancers :

Le persil contient un flavonoïde qui est antioxydant (ralentissement du vieillissement cellulaire, prévient l’apparition de maladies cardiovasculaires) et des études ont montré sa prévention contre les cancers.

Intervient au niveau de la glycémie ?

Le flavonoïde ou l’apigénine de cette plante pourrait, selon des études, réguler la glycémie (taux de sucre dans le sang), intéressant pour les personnes diabétiques ou pour prévenir cette pathologie.

Apigénine et nerveux ?

Ce flavonoïde renforcerait la connexion entre les neurones et favoriserait leur formation. Pour rappel, le bon fonctionnement des neurones est primordial pour un bon développement de l’organisme et à tout niveau (gestes, sensations, croissances…)

Intervient au niveau de la vision

Le persil contient également du bêta carotène et de la vitamine C en grande quantité, qui sont des puissants antioxydants. Le bêta carotène intervient au niveau de l’oeil principalement. La vitamine C, agit principalement au niveau du système immunitaire et aide à l’absorption du fer non héminique (dans les céréales, légumineuse…).

Anti-inflammatoire et diurétique 

Le persil a, selon des études, des propriétés anti-inflammatoires et diurétiques, avantageuses en cas de problème rénales (calculs).

Comment choisir  le persil ?

Pour choisir votre persil, veillez à ce que les feuilles soient bien vertes et la tige bien ferme. Si les feuilles sont jaunes, marrons ou molles, cela signifie que votre persil manque de fraîcheur.

Comment le consommer ?

Le persil doit être consommé cru ou très peu cuit et bien frais.

La vitamine C et le bêta carotène qui compose le persil, sont sensibles à la chaleur. Vous pouvez l’émincer, ça n’aura aucun impact sur ses qualités nutritionnelles. Parsemez vos salades, le taboulé, ou votre assiette de lentille, il favorisera l’assimilation du fer contenu dans ces légumineuses.

En plus de le consommer cru, vous pouvez l’utiliser en infusion. Cette méthode est depuis très longtemps utilisée pour lutter contre l’anémie et pour retrouver calme et sérénité.

En friction, il calmera les inflammations.

Comment le conserver ?

Tout d’abord, le persil doit toujours être lavé avant sa consommation.

Pour sa conservation :

  • Dans un verre d’eau pendant quelques jours
  • Dans un sachet plastique, au réfrigérateur dans le bac à légumes.
  • Au congélateur : une fois lavé, ciselez votre persil et laissez sécher durant 2h sur une plaque. Une fois fait, mettez le tout dans un sachet de congélation. Sinon, mettez le persil fraîchement ciselé dans un bac à glaçon et recouvrez d’eau.

Un commentaire sur « Le persil ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s