Ne confondez plus allergie et intolérance au lait de vache

Ces deux termes sont parfois mal compris ou même confondus alors qu’ils sont différents. 

Allergie aux protéines du lait de vache

L’intolérance aux protéines du lait de vache est une allergie, qui concerne 2% de la population (les nourrissons généralement). La protéine allergisante du lait de vache est la Béta-lactoglobuline.

L’ingestion du lait de vache entraîne alors une réaction de la muqueuse intestinale provoquant des douleurs abdominales, des vomissements et des diarrhées.

Chez l’enfant, cette allergie entraîne une absence de croissance ou des réactions allergiques générales allant jusqu’au choc anaphylactique.

C’est pourquoi, le traitement de cette allergie est l’éviction totale et plus ou moins définitive du lait. Une réintroduction progressive est envisageable sous surveillance médicale. Pour les femmes allaitant leur enfant allergique aux protéines du lait de vache, elles devront avoir un régime spécifique : éviction du lait de vache de leur alimentation.

Pour les femmes qui n’allaitent pas, il existe des « laits hydrolysat », disponible uniquement sous prescription médicale.

Néanmoins, beaucoup de parents croient leur enfant allergique à tort. Il est indispensable afin de diagnostiquer une allergie, de consulter votre médecin ou un pédiatre qui fera les analyses adaptées.

Intolérance au lactose

L’intolérance au lactose (différent de l’allergie), s’agit d’un déficit en lactase, une enzyme de notre intestin qui a pour rôle de dégrader le lactose (sucre du lait). Cette intolérance est fréquente en Asie, moins en Europe, mais elle peut atteindre 15 à 20% de la population.

Pour les nourrissons intolérants au lactose, il faudra faire attention à la déshydratation, c’est pourquoi il ne faut pas que vous attendiez pour consulter en cas de doute. Votre médecin pourra alors vous prescrire un lait sans lactose.

Si vous souhaitez lire un article sur une comparaison entre le lait maternel, le lait de vache et le lait d’ânesse, cliquez ici.

Une réflexion sur “Ne confondez plus allergie et intolérance au lait de vache

  1. Pingback: Le lait d’ânesse – Nutrition sans restriction

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s