Le cholestérol

Souvent perçu comme une « mauvaise chose », sachez qu’il est réellement important pour notre organisme.

Important car

  • sert à la synthèse de la vitamine D (indispensable à l’organisme).
  • Précurseur d’hormones stéroïdiennes (progestérone, oestrogène, testostérone et aldostérone).
  • Constituant des sels biliaires.
  • Entre dans la composition des membranes cellulaires : notre corps tout entier est constitué de cellule.

D’où provient le cholestérol ?

  • 80% est produit par l’organisme.
  • 20% provient de l’alimentation.

« Bon » et « mauvais » cholestérol

  • LDL-cholestérol ou « mauvais cholestérol » est un transporteur de cholestérol qui le chemine du foie aux cellules du corps qui au passage dépose du cholestérol dans les artères pouvant provoquer des maladies cardiovasculaires.
  • HDH-cholestérol ou « bon cholestérol » est lui aussi un transporteur de cholestérol qui le chemine des cellules du corps vers le foie pour être recyclé. Il élimine au passage le cholestérol déposé sur les artères.

Donc : plus le taux de HDL-cholestérol est élevé, plus le risque de maladies cardiovasculaires est faible. À l’inverse, plus le taux de LDL-cholestérol est élevé plus le risque de maladies cardiovasculaires est important.

Quoi manger ?

Les légumes et fruits : riches en vitamines, fibres, sels minéraux et antioxydants. Ces derniers ont un effet protecteur contre les maladies cardiovasculaires.

(Riches en antioxydant : choux, poivron, épinard, radis, tomate, carotte, raison, baie, abricot, agrume, pomme…)

(Riches en fibres : maïs, poireaux, choux, petits pois, céleri, fenouil, carotte, haricot vert, pomme, poire, prune, abricot…)

Les viandes et poissons : en quantité modérée en favorisant le poisson. La consommation de viande rouge doit être limitée à 2 fois par semaine. Parmi les viandes à éviter, on retrouve l’entrecôte, le porc (travers, côtelettes), l’agneau et le mouton. À privilégier : les volailles (dinde, poulet).

Le poisson a des composants qui permettent la diminution du mauvais cholestérol.

Matières grasses : bien choisir ses matières grasses est primordiale :

  • Les graisses saturées provoquent une augmentation importante du mauvais cholestérol. Diminuer la consommation de beurre, fromage, certaines viandes grasses (mouton, agneau…), charcuteries, sauces, plats cuisinés, pâtisseries, produits industriels (biscuits…)…
  • Les graisses insaturées permet de diminuer le mauvais cholestérol et d’augmenter le bon. Privilégiez : huile d’olive, colza, tournesol.., les poissons ainsi que les oléagineux (noix, noisettes, amandes ou graines de tournesol à consommer en petite quantité).

Quel hygiène de vie avoir ?

Pratiquer une activité sportive régulière qui baisse le mauvais cholestérol et augmente le bon, fumer diminue le bon cholestérol. Souvent perçu comme une « mauvais choses », sachez qu’il est réellement important pour notre organisme.

Un commentaire sur « Le cholestérol »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s